Anthropologie

L'anthropologie étudie l'être humain sous ses aspects tant physiques que culturels. Elle a une approche de l'être humaine qui fait la synthèse entre les sciences humaines et les sciences naturelles.

Elle aborde tant l'anatomiques, la physiologiques, que les aspects religieux, psychologiques et « prend comme objet d’investigation des unités sociales de faible ampleur à partir desquelles elle tente d’élaborer une analyse de portée plus générale. ».

Le terme anthropologie vient de deux mots grecs, anthrôpos, qui signifie « homme » (au sens générique), et logos, qui signifie parole, discours. (Wikipédia : Anthropologie).

L'anthropologie étudie les rites, les croyances, les structures de parenté, les mariages, et les institutions sociales. (Wikipédia : Anthropologie).

L'anthropologie est donc "une discipline des sciences humaines et des sciences naturelles qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, sociaux, psychologiques, culturels, et physiques (anatomie, physiologie, pathologie, évolution).". (Wikipédia : Histoire de l'anthropologie).

L'anthropologie ou aussi nommé ethnologie, étudie les sociétés traditionnelles et les sociétés primitives et leurs civilisations. La civilisation est "l'ensemble des traits qui caractérisent l'état d'une société donnée, du point de vue technique, intellectuel, politique et moral". (Wikipédia : Civilisation).

Une distinction s'est opérée entre l'anthropologie et l'ethnologie chez les anglo-saxon à partir des années 50, pour qui l'un est l'étude des peuples primitifs et l'autre l'étude de l'histoire de ceux-ci. (Wikipédia : Anthropologie).

Deux courants ce distingue en Anthropologie, l'anthropologie sociale des écoles française et britannique et l'anthropologie culturelle des écoles américaines. La distinction vient de l'approche distinctive entre la société et la culture comme concept central, l'anthropologie est alors soit sociale soit culturelle. (Wikipédia : Anthropologie).

Le courant anglo-saxon s'oriente plus vers les "aspects culturels des langues et des modes de pensée et d'action.". L'anthropologie servait aux autorités dans leurs relations internationnales et leurs contacts transclturels. (Wikipédia : Anthropologie).

C'est Claude Lévi-Strauss qui a initié cette discipline en France dans les années 1950. Elle a été considéré comme une discipline de science naturelle durant le 19ème siècle avec une approche plus anatomique que culturelle.

Les anthropologues étaient issus de la médecine ou de la biologie et étudiaient l'évolution de l’homme sous un angle de race et de classification de l’espèce humaine. L'objet de l'anthropologie du 19ème siècle est d'établir une classification des races sur des bases anatomiques, c'est l’anthropologie physique. 

L’anthropologie du 19ème siècle se caractérise par des expéditions extra-européennes  s'appuyant sur les missions coloniales.

Les courant de l’anthropologie sociale au Royaume-Uni, l’anthropologie culturelle aux États-Unis, l’ethnologie en France vont s'autonomiser progressivement à la fin du XIXè siècle.

La première chaire d’anthropologie s'ouvre à l’université d’Oxford en 1895. En France, Emile Durkheim sera de ceux qui initieront le processus d’autonomisation, et en 1901, la chaire des « religions des peuples sans civilisation » sera attribuée à  Marcel Mauss.

La particularité du courant anglo-saxon est d'être "axé sur la multidisciplinarité et divise traditionnellement l’anthropologie en quatre sous-disciplines : "

  • L'anthropologie biologique (les variations biologiques et de leur évolution) ;
  • L'anthropologie sociale et culturelle (la parenté, la politique, l’organisation sociale, les mœurs, la religion,...) ; 
  • L'archéologie (sociétés humaines passées) ; 
  • L'anthropolinguistique (variabilité linguistique à travers les différentes sociétés humaines).
Wikipédia : Anthropologie

Les musées vont jouer "un rôle majeur dans la structuration de la discipline.". En effet, les artefacts récoltés au cours du XIXè siècle vont être "progressivement regroupés et exposés dans des sections spécifiques des musées, avant de jouir de lieux d’exposition propres.". Wikipédia : Anthropologie

Un département d'ethnologie sera crée en 1856 au sein du Musée des Antiquités de Berlin, et l'université de Harvard ouvrira son premier musée d’anthropologie en 1866, le musée d’ethnographie du Trocadéro ouvre en France en 1878. Wikipédia : Anthropologie

Les musées jouent le rôle, sous l’effet des conquêtes coloniales, de lieu "d’affirmation et de promotion de la politique impériale". Wikipédia : Anthropologie

Outre l'exposition des pièces récoltées, le musée est également "un laboratoire où l’anthropologue traite et interprète les données et un lieu d’enseignement où se transmet la culture professionnelle naissante.". Wikipédia : Anthropologie

Au cours du 20ème siècle l'anthropologie évolue vers l'étude de « l'homme et ses interactions sociales au sein des cultures simples et primitives » (Antonia Newport). Les méthodes évoluent vers de l’observation participante et plus seulement du recensement de la culture matérielle.

L'histoire de l'anthropologie peut se diviser en quatre grandes époques :  (Wikipédia : Anthropologie).

  • de 1850 à 1920, le racialisme qui catalogue les types humains et les groupes sociaux et l'évolutionnisme qui s'intéresse au développement supposé d'un état « sauvage » vers la civilisation. 
  • de 1880 à 1940, le diffusionnisme qui étudie l'évolution des civilisations et le mode de diffusion.
  • de 1920 à 1950, le fonctionnalisme, qui étudie l'humanité sous l'aspect des besoins universels des sociétés humaines.
  • Entre 1950 et 1980, le structuralisme, qui privilégie une approche holistique qui aborde une vue d'ensemble.
Wikipédia : Anthropologie



FILIERES DE FORMATIONS

EN CONSTRUCTION


FILIERES D'EMPLOI

EN CONSTRUCTION


POUR EN SAVOIR PLUS

EN CONSTRUCTION






Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International


Retour


Publicité :


Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square