Filière Emplois

Les diplômes d'études supérieures qui donnent le meilleur accès au marché de l'emploi sont les masters et les bacheliers professionnels. Néanmoins, certaines filières d'études sont moins porteuses comme la criminologie, les sciences sociales et politiques, l'histoire, la communication, l'archéologie, la psychologie, la médecine vétérinaire et la philosophie. (Article du journal Le Soir du 8/06/2010).

Les meilleurs diplômes pour trouver un emploi dans la première année de chômage sont, selon le même article, dentisterie, mathématique, chimie, ingénieur commercial, imagerie médicale, médecine, sciences pharmaceutiques, infirmier, bio-ingénieur, construction, soins de santé.

Entre les bacheliers professionnels et les masters, les bacheliers professionnels sont sensé être les mieux préparés à la vie professionnelle et les filières industrielles et technologiques sont en pénurie.

Selon un article de Jobat.be, les baccalauréats professionnels qui offre le plus de débouchés sont : électrotechnique, imagerie médicale, orthopédie, podologie, infirmier, construction, immobilier, électromécanique, technologue de laboratoire médical, automobile.(Article Jobat.be).

Pour ce qui est des masters, les filières les plus porteuses sont : médecine, logopédie, audiologie, ingénieur, dentiste, business administration, gestion de l'environnement, économie, gestion,...(Article Jobat.be).

Dans les sciences naturelles présentent dans les grandes industries, la chimie, la biochimie, l'informatique, ingénieur, l'environnement, la recherche appliquée ne sont pas en reste comme filière porteuses d'emploi dans les années à venir.

Il faut néanmoins, dans les sciences naturelles, tenir compte de nécessité de spécialisations pour certain secteur d'activités dans la recherche et développement notamment. (Futura-sciences.com : Bac +5-sciences, les secteurs d'emplois de demain).

Pour les diplômés en sciences humaines, une étude canadienne nous apprend que se sont des études qui n'ont pas la meilleur des réputations quand aux perspectives d'emploi.

La moyenne de taux de chômage y est légèrement plus élevé que pour les autres disciplines, avec néanmoins des filières qui sont particulièrement porteuses d'emplois comme : sciences de l’éducation, sciences de l’administration.

Le taux d'insertion est plus faible que pour les autres disciplines, et la proportion de diplômés qui travaillent dans leur domaine n'est que de 63%, comparé a 94% des diplômés en science de la santé ou en droit.

Malgré cette image un peu négative, les sciences humaines permettent de développer des compétences de polyvalence, un esprit de synthèse et critique transférables dans d'autres domaines. (Article MaTV.ca : Les-perspectives-d-avenir-pour-les-diplomes-en-sciences-humaines).





Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International


Retour


Publicité :


Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square