Politique Scientifique en Europe

Au niveau européen, la recherche scientifique et la politique scientifique qui vise à produire et développer les connaissances scientifiques est mise en oeuvre par la Communauté européenne.

L'échange des savoirs en Europe n'est pas une chose nouvelle, déjà au XVIIème siècle les grandes figures de la science de leur époque s'échangeaient leur savoirs. Et bien plus tôt, les monastères au IXème siècle participaient déjà à la circulation du savoir dans toute l'Europe. (Wikipedia : Recherche_européenne).

Les Académies voient le jour entre le XVIIème siècle et le XIXème siècle, mais la recherche scientifique reste cantonné aux niveaux nationaux. Il faudra attendre la seconde moitié du XXème siècle pour que l'Europe se dote d'institutions de recherche, avec la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA). (Wikipedia : Recherche_européenne).

C'est à partir de cette époque que les grandes structures de recherche, les laboratoires, et les structures de coordination vont voir le jour à l'inititative de groupes d'Etats plus ou moins grands. Avec le Conseil européen de recherche nucléaire (CERN) en 1954, l'European Southern Observatory (ESO) en 1962, l'European Launcher Development Organisation (ELDO),  et le Conseil européen de recherches spatiales (CERS) en 1962, le Laboratoire européen de biologie moléculaire (LEBM) en 1970, la Coopération européenne dans le domaine de la recherche scientifique et technique (COST) en 1971, la Fondation européenne de la science en 1974, et L'Institut de radioastronomie millimétrique en 1979. (Wikipedia : Recherche_européenne).

L'Europe se constitue progressivement les instruments de sa futur politique européenne même si la recherche scientifique n'était pas à cette époque l'objectif de premier plan du rapprochement européen.

Avec la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), l'Europe intégre très limitativement dans sa politique la question de la recherche scientifique afin d'« encourager la recherche technique et économique intéressant la production et le développement de la consommation du charbon et de l'acier ». (Wikipedia : Recherche_européenne).

Il s'en suivra le Traité de Rome et l'Euratom en 1957. Dans le Traité de Rome, qui institue la Communauté économique européenne, la question de la politique scientifique reste là aussi abordée de façon très sommaire en se limitant au domaine agricole.

Dans le Traité Euratom< (Communauté européenne de l'énergie atomique), la Communauté économique européenne organisera une politique de recherche communautaire autour du la recherche nucléaire.

Il faudra attendre 1972 pour qu'au Sommet de Paris, une véritable volonté de développer un politique scientifique et technologique n'apparaisse, ainsi qu'une volonté de coordination des politiques nationales en là matière.

C'est en 1974, avec la création Comité de la Recherche Scientifique et Technique (CREST), que l'Europe se dotera d'un outil de coordination des politiques nationales en matière de science et de technologique. (Wikipedia : Recherche_européenne).

A partir des années 1980, l'Europe développera une recherche et une politique scientifique européenne avec le création des Programmes Cadres de Recherche et Développement (PCRD) élaborés par la Commission. En 1983, l'Europe se dotera de programmes-cadres afin de "promouvoir un développement scientifique et technique équilibré au sein de la communauté", pour une développer une recherche communautaire plus intégrée. C'est le début d'une véritable politique scientifique européenne. (Wikipedia : Recherche_européenne).

Les bases juridiques de cette politique scientifique européenne seront posées en 1986 avec la signature de l'Acte unique part lequel, dans son article 130 F : 

« La Communauté se donne pour objectif de renforcer les bases scientifiques et technologiques de l'industrie européenne et de favoriser le développement de sa compétitivité internationale. […] Dans la réalisation de ces objectifs, il est spécialement tenu compte de la relation entre l'effort commun entrepris en matière de recherche et de développement technologique, l'établissement du marché intérieur et la mise en œuvre de politiques communes notamment en matière de concurrence et d'échanges. »
(Wikipedia : Recherche_européenne).

Les objectifs de la Communauté sont de mettre en oeuvre des programmes scientifiques, de les promouvoir, de les diffuser, de les valoriser et de stimuler la formation et la mobilité des chercheurs dans la Communauté. L'Europe s'est donc dotée d'une véritable politique scientifique, et y ajoutera des objectifs sociaux et environnementaux en 1992dans le traité de Maastricht. (Wikipedia :  Recherche_européenne).

Malgré les débuts difficiles de la recherche européenne avec des financements insuffisants, le manque de valorisation économiquement des recherches, et le cloisonnement des recherches scientifiques au niveau des systèmes nationaux, en 2000, il sera crée un Espace européen de la recherche (EER).  (Wikipedia : Recherche_européenne).

Le financement de la recherche européenne se fera au travers du Conseil européen de la recherche (CER), crée en 2007, ainsi que par les Fonds structurels européens crée en 1975.





Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International


Retour


Publicité :


Les associations et Asbl (association sans but lucratif) sur Social Square